Matelas à fessier

Partage:

Ce n’est pas parce qu’on dit bushcraft qu’on est systématiquement dans l’inconfort et la grosse misère. Tout va se jouer habituellement selon ce que va contenir votre sac à dos et les techniques acquises.

En cette période froide et tout au long de l’année le plus grand des dangers est l’hypothermie. Dans la liste d’équipements des fameux « C » d’items de base à emporter avec soi, il y a la section couverture. Couvrir dessus, dedans et dessous pour l’isolation du sol.

Bien des techniques ont déjà été traitées sur ce blog pour l’isolation du sol. Mais là, je m’adresse au petit bricoleur et débrouillard en vous afin de vous partager le petit isolant à fessier que je viens de confectionner. Eh oui, un peu de luxe. Qui sait, peut-être que l’idée va germer dans votre tête afin que vous vous fabriquiez votre propre matelas.

J’ai conçu le mien à partir de 5 items, du nylon imperméable, un bout de couverture de laine, un mateles de sol pour camping, de la paracorde et une machine à coudre.

Commencez par couper la couverture de laine selon la dimension du matelas voulue. C’est elle qui va déterminer la dimension finale. Dans mon cas, il mesure 16’’ X 24’’ (40 X 60 cm). Coupez ensuite le nylon imperméable de 4 pouces (10 cm) plus grand que la couverture de laine. Déposez la laine bien au milieu de la pièce de nylon. Roulez deux fois l’excédent du nylon sur lui-même pour en faire un ourlet sur la couverture de laine que vous allez assembler à la machine à coudre sur trois côtés, vous avez maintenant une poche de nylon et laine. Coupez maintenant l’isolant de 2 pouces (5 cm) plus petit que la dimension initiale de la laine, que vous allez insérer dans cette poche. La dernière étape sera de refermer de la même manière que les côtés le nylon. Le matelas est presque terminé, il ne manque plus qu’à fixer deux longueurs de paracorde afin de maintenir votre œuvre enroulée sur elle-même pendant le transport.

 

Voilà, ça peut sembler compliqué, mais ça reste très simple à fabriquer.

 

C’est maintenant à vous de vous lancer… si je l’ai fait, tout le monde peut en faire autant.

www.chlorophylle.com

www.forgemaelstrom.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *