Le champignon Chaga

Partage:

Comme champignon, il serait loin de gagner un concours de beauté. Mais derrière sa laideur se cache des bienfaits sans pareil. En fait il est l’un des champignons les plus riches en nutriments au monde.

Les Chinois le surnomment « roi des plantes », les Sibériens « le champignon de l’immortalité » les Japonais, le « le diamant de la forêt », pour être qualifié ainsi il se doit être un fortifiant riche en nutriments, en vitamines B, flavonoïdes, phénols, en antioxydants  et minéraux. Sa force viendrait de sa résilience aux conditions climatiques extrêmes.

C’est pour ça qu’on le trouve sans grande difficulté sur l’écorce des bouleaux des forêts rigoureuses du Québec et du Canada.

Pour la consommation, il faut en retirer la partie noire qui est plutôt indigeste pour l’humain. La partie interne peut se manger crue mais est extrêmement coriace un peu comme si vous mangiez du bois.

Donc, la meilleure façon de le consommer est par infusion avec la partie interne du champignon qui donne l’apparence de liège très dur et dense.

Brisez plusieurs petits morceaux que vous ajouterez à un contenant rempli d’eau. Portez le contenu à ébullition, mais ne laissez pas bouillir. Ceci annulerait les bienfaits du champignon en détruisant certains ingrédients actifs. Gardez le contenant près de votre source de combustion pour que l’eau demeure chaude mais toujours sans bouillir. L’infusion sera prête quand l’eau aura une apparence de café noir. On parle ici de 2 heures de patience.

15 à 20 grammes de champignon (1/4de tasse) pour un litre d’eau.

L’infusion goute le thé très doux sans aucune amertume et peut se consommer chaude ou froide. Faites-en des réserves si vous voulez rester jeune… 😉

 

Bonne dégustation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *