Récolter l’humidité des végétaux.

Partage:

 

Pour faire suite à la publication antérieure sur la récolte d’humidité du sol, j’ai continué l’expérience sur 24 heures avec les végétaux. Pour se faire, j’ai utilisé pas moins de 10 sacs à déchets de 26X36 pouces pour voir si, en utilisant cette méthode, j’allais rivaliser avec les maigres 45 ml récolté par l’évaporation du sol (voir publication antérieure)…

J’ai enfermé dans ces sacs à déchet divers végétaux allant du Peuplier faux-tremble, noisetier, rhubarbe sauvage et carrément du foin (voir les photos). Le tout bien exposé au rayon solaire pendant l’essai à 22 degrés.

La première chose qu’on remarque c’est que… c’est moins énergivore que de creuser des trous au sol et que ça ne requiert aucun outil excepté les sacs en question. J’ai peut-être un peu abusé avec 10 sacs qu’on aura probablement pas en si grand nombre dans un sac à dos mais tant qu’à faire l’expérience…

Bon, les résultats maintenant…

Commencez par vous fixer un volume en tête avant de lire plus bas…

 

Et bien, j’ai récolté……..1,275 Litre!!!

Cool n’est-ce pas? Tout ça avec mes 10 sacs. Sauf qu’il y a des ensachements qui ont performés plus que d’autre. La tête de noisetier est en tête de peloton avec ces 250ml suivi de près du foin (200ml) et du peuplier faux-tremble à 175ml.

Visiblement, la technique est très bonne à retenir. Plus c’est exposé au soleil et plus le sac contiendra de feuille meilleur sera la performance. Il faudra préconiser les sacs noirs aux transparents pour améliorer la récolte en augmentant la convection dans celui-ci.

En conclusion, quelques sacs à déchet oubliés dans votre sac à dos pourront, dans certaine situation, bien vous dépanner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *