Réchaud à l’alcool Triad de Vargo

Partage:

Voici un petit réchaud qui pourrait plaire aux plus minimalistes d’entre vous. Ceux qui voyagent très léger et qui apprécient la simplicité.

On a ici une superbe construction de titane, bien assemblée, avec un poids plume de 31,3 grammes et une dimension de 33 X 76 mm.

Trois pattes pliantes et trois tiges de support aussi pliantes en font un objet à encombrement minimum.

La compagnie Vargo le considère comme un réchaud « Multi-fuel » vu qu’il accepte l’alcool méthylique et éthylique, les cubes de combustible solide et de gel.

Il y a quand même une notice concernant les dangers d’utilisation de tout autre combustible, tel un risque d’explosion. Ohhhhhh….

 

Pour le fonctionnement, on déploie les pattes et support, on y ajoute la quantité nécessaire de combustible (44ml) avec soin afin d’éviter les éclaboussures et on allume celui-ci au centre où le liquide est apparent. Une toute petite flamme bleue va jaillir et réchauffer la paroi externe, tout en transmettant sa chaleur au combustible non apparent dans le réservoir.

Ceci le fera passer à l’état gazeux pour ensuite s’échapper par les petits trous tout autour du réchaud et prendre feu à leur tour. C’est là que ça va chauffer à souhait. Cette étape prend entre une et deux minutes selon la température à laquelle on utilise le réchaud (Il est inscrit 30 à 60 secondes sur l’emballage). Il reste néanmoins qu’il est possible d’y déposer la gamelle ou autre, dès l’allumage. C’est clair qu’il ne faut pas être pressé.

Une fois l’utilisation terminée, il suffit de souffler sur la flamme pour l’éteindre. Vous comprendrez donc que le réchaud est sensible au vent et brise de toute sorte. Donc, à utiliser avec un paravent. Pour récupérer l’excédent de combustible emprisonné dans le réchaud, il faudra attendre que celui-ci refroidisse avant de transvider le reste d’alcool dans votre contenant de combustible.

Le tout reste simple à utiliser, mais on est loin des performances des réchauds avec réservoir sous pression.

Voici le résultat des tests effectués sur ce petit réchaud que je trouve quand même assez intéressant :

Alors j’ai mis à l’épreuve ce poids léger en prenant soin de bien valider si les spécifications décrites son réelle et fondées.

IL est écrit :

Poids de 30 grammes mais fait en réalité 31,3, rien d’excessif comme différence.

Durée de fonctionnement rempli avec 44ml d’alcool, 20 minutes. J’ai fait 21 avec de l’hydrate de méthyle et le même temps avec du combustible à fondue. D’ailleurs, il serait difficile de le remplir avec plus que cette quantité de combustible et de demeurer sécuritaire dans la manipulation de celui-ci. Le tout à porté à ébullition 500 ml d’eau en 9 minutes (5-6 minutes selon le manufacturier). Il faut quand-même prendre en considération que mon eau de départ est à 4 degrés ces temps-ci.

 

J’ai aussi essayé le combustible en gel en le remplissant à flot… pour 13 minutes de flamme qui n’ont pas réussi à porter à ébullition 500ml d’eau.

Malgré les avertissements de danger je lui ai fait avaler de l’essence ordinaire, résultat… flamme de 30 cm jaune et instable produisant beaucoup de suie sur la gamelle et le réchaud. Bref, j’ai vraiment tout salopé! Durée 10 minutes.

Pour ce qui est de la capacité à supporter une charge, rien n’était indiqué. Je suis alors monté jusqu’à
5 kilos sans qu’il ne bronche. C’était bien suffisant.

En résumé, très léger, assez couteux ($82 CAD), simple d’utilisation, sensible au vent, très durable, solide, très compact et performance acceptable.

Fabriqué en Chine.

Vargo offre aussi un paravent optionnel que je n’ai pas essayé si jamais… voir les liens ci-bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *