Le Quenzhee

Partage:

Le quenzhee est l’abri temporaire par excellence quand il y a abondance de neige dans le milieu où l’on se retrouve. Il est d’une grande simplicité à réaliser mais requiert quand même de petites notions de base pour sa confection.

Sans outil pour nous aider, tel que pelle à neige (il existe plein de modèle très compacte et léger), raquette à neige ou grande gamelle, il sera difficile d’en confectionner un. Ce projet sera somme tout énergivore et durera quelques heures.

Pour débuter sa construction, choisissez l’espace terrain le plus avantageux pour vous. C’est-à-dire, ou il y a déjà une certaine accumulation de neige qui vous évitera le transport de celle-ci. Il faudra créer une bute de neige d’une hauteur approximative de 1,5 mètre, que l’on compactera avec les moyens du bord s’offrant à nous à ce moment précis. Attention, il faut y aller mollo pour ne pas trop générer de transpiration qui sera très néfaste pour vous en vous refroidissant.

Encore pour économiser de l’énergie, s’il est possible pour vous et les personnes vous accompagnant de laisser leur sac-à-dos au centre de la bute et de les recouvrir de neige pendant le durcissement de celle-ci, ça vous évitera de pelleter ce volume d’espace au centre du quenzhee et ils seront facilement récupérable quand vous commencez à creuser. Avant de laisser durcir la neige compacté, on y plantera une multitude de piquets d’une trentaine de centimètre qui nous serviront de guide d’épaisseur de la paroi pendant le creusage.

Il faudra prévoir une à deux heures de durcissement avant la tâche finale du forage. Bien assez de temps pour préparer un moyen de signaler votre présence et de préparer un fond de sapinage pour vous isoler du sol (à moins d’avoir un matelas de sol ou de vous assoir sur votre sac-à dos) Ce détail fera une grosse différence dans la nuit que vous aurez à traverser.

Maintenant que la neige a durci, on creusera l’intérieur en évacuant la neige pas la porte d’entrée qui sera idéalement orientée, dos au vent. On creusera jusqu’à atteindre nos guides de profondeurs préalablement installés au plafond. Si c’est possible, au niveau du plancher, on laissera une épaisseur d’une trentaine de centimètre pour la ou les couchettes. Plus vous serez haut, plus il fera chaud. Pour terminer les détails de finition, faites deux petits trous de ventilations au plafond et confectionnez-vous une porte en bloc de neige. Avec une bougie, la température intérieur avoisinera les -3 à -5c et ce, même s’il fait -30c à l’extérieur. L’isolation thermale vous surprendra tout comme l’isolation sonore.

Le calme absolu!

 

Une pensée sur “Le Quenzhee”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *