Big bad blade….

Partage:

Aujourd’hui, je vous fais un résumé rapide d’un an d’utilisation de grosses lames. Oui oui, ces gros couteaux encombrant que peu de gens transporte avec eux, et qui feront peur aux randonneurs que vous rencontrerez (Même à Jason dans le film Vendredi 13)….. Plus gros qu’un couteau traditionnel mais plus petit qu’une machette, ils ont une lame de dimension de 9 à 11 pouces de longueur…J’en ai fait un usage non pas abusif ni destructif mais plutôt pratique, au cour de l’année.

Ces quatre couteaux, toutes plates semelles (pleine soie), sont le Condor pack Golok, le Buck Hoodlum, l’Ontario RTAK II et le Becker BK-9. Voici donc mes impressions que j’en ai retirées pendant mes expériences toute au long de l’année…

Bonne lecture!

 

Le Condor pack Golock

Chez Condor, une lame doit avoir 12 pouces de longueur pour être considérée comme une machette. Le pack Golock ne fait que 11 pouces qui le propulsent au rang de couteau. Mais tout un colosse! Il est très lourd avec son ¼ de pouce d’épais de lame (fini vintage) en acier au carbone 1075 au tranchant convexe. Ce tranchant devient un défaut, à mon point de vue, lors de coupe à la volée qui en fait, fait rebondir la lame lors de pénétration de surface vers l’extérieur de la pièce de bois….Un bon danger de blessure pour un utilisateur non-avertie ou son entourage (À proscrire à certains amis proche). Mais ce même tranchant devient une qualité car la lame ne se coince pas lors de pénétration profonde. Elle a moins tendance à coller de par sa forme. L’acier de la lame ne semble pas d’une grande dureté, laissant plusieurs traces émoussée sur celle-ci, lors d’utilisation normal sans contact au sol. Le bout de la celle-ci est tranchante et est dépourvue de pointe de par sa forme arrondie. Disons que ça ouvre la voie pour certaines tâches particulière de rabotage mais il reste néanmoins qu’il n’y a pas de pointe… La poignée en bois polis très simple offre une bonne prise en main sans point de contact. Sa lourdeur handicape les tâches de finesses et de précisions. Son étui est superbe! Tout en cuir et ne se porte qu’à la ceinture

.

Pas des plus versatiles mais une belle pièce!

7/10

Prix : $90

https://www.amazon.ca/Condor-Tools-Knives-Golok-11-Inch/dp/B007MC3ZNS/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1478615229&sr=8-2&keywords=condor+golok

 

 

Le Buck Hoodlum

J’ai, par le passé, fais un bon résumé du Hoodlum qui est demeuré le même au fil du temps. Donc, si vous voulez un Review approfondie, allez voir dans mes publications antérieures. Il reste néanmoins que c’est la grosse lame (10 pouces en acier 5160) que je me sers le plus, même si celui-ci n’est pas parfait…avec ses points forts et faibles.

 

9.5/10

Prix : $166.00 à $225.00

http://www.amazon.ca/Buck-Knives-Hoodlum-Hunting-Knife/dp/B004VS05E8/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1425484826&sr=8-1&keywords=Buck+hoodlum

 

Le Ontario RTAK II

Toute une pièce!!!!! Frôlant la perfection des grosses lames!  Mais qui a aboutie à ma plus grosse déception de l’année….Hé oui!

Que dire…..bon, la poignée est surdimensionné, offrant plusieurs prises avec des plaquettes en Micarta. À quelque part, la grosseur faisait mon affaire, j’ai une bonne patte. Pas de point de contact dans la main avec plusieurs possibilités de prisesJ (finger choil). Une belle grosse lame en acier 5160 de 10 pouces avec un revêtement anticorrosif. L’étui en nylon gainée de plastique multi positions avec pochette.

Mais qu’est ce qui a causé mes déceptions???  Hé bien en gros, après quelques temps d’utilisation non-abusive, je me suis rendu compte que la lame ressemblait à une bordure de pâte à lasagne….Bref, tordue et gondolée avec le bout de la  pointe cassé…..Voilà, C’est plutôt décevant pour un couteau à ce prix!

Je ne l’évalue même pas….je peux juste vous conseiller de ne pas l’acheter!

Je pense même faire un téléthon pour rembourser mes $200 perdu….

Prix : $200

https://www.amazon.ca/Ontario-ON8628-RTAK-II-Micarta-Knife/dp/B01ALTN8NU/ref=sr_1_3?ie=UTF8&qid=1478616218&sr=8-3&keywords=RTAK+2

 

 

Le Becker BK-9

Une belle réussite de la compagnie Ka-Bar! Un dur à cuire! Sa lame en acier 1095 Cro/Van est surement la plus résistante de tous les couteaux essayé avec ses 9 pouces qui en fait aussi le plus court des couteaux testé. Elle garde bien son tranchant à travers le temps et le revêtement anticorrosif est bien adhéré à la lame. La poignée très ergonomique en grivory (légèrement glissante) n’offre pas beaucoup de possibilité de prise qui en fait un défaut avec les quelques points de contact lors de coupe à la volée. Malgré le fait qu’il y a un dépose pouce sur le dessus de la lame, Il manque un finger choil au début de celle-ci (entre la poignée et le tranchant) pour pouvoir y déposer l’index lors de travail de précision (je vais surement y en faire un (projet à suivre…)). Sinon, je n’ai pas grand-chose à y redire…L’étui est très bien, en nylon balistique gainé de plastique qui offre plusieurs positions de transports et une petite poche de transport de menu articles.

Pas trop lourd, pas trop léger, bien équilibré, très résistant et très tranchant…….un très bon choix!

9.5/10

Prix : $150

https://www.amazon.ca/Ka-Bar-Becker-BK9-Combat-Bowie/dp/B001IPKL7I/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1478617113&sr=8-1&keywords=BK9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *