La paracorde, test de rupture

Partage:

Suite à une récente publication, je me suis donné le devoir de vérifier si la qualité de ces petites cordes bien utiles avaient bel et bien la capacité décrite sur leur emballage. Soit, d’être vendues avec la prétention de résister à un poids allant jusqu’à 550 Lb (249,4 Kg).

Je n’avais que cinq types de paracorde en ma possession pour le test. Quand-même bien assez pour faire mes vérifications et en tirer certaines conclusions. Il faut spécifier que tout ce que j’essaie, détruit et pulvérise sur ce blogue vient de ma poche $$$. Je n’ai aucune commandite de quiconque. Alors, j’y suis allé avec ce que j’avais.

Cinq modèles : PSKOOK, UST Paratinder, Sterling, Atwood rope et la Dcolor ont été testés jusqu’à rupture. Tous de 550 lb type III.

Pour réaliser le test, j’ai monté une balance sur un treuil entre deux encrages fixes. Sachant que la plupart des nœuds engendrent une perte approximative de 30% de la corde, j’ai attaché leurs extrémités avec le nœud d’attelage sans tension, qui n’en produit aucune. Ensuite, j’ai tiré jusqu’à ce que ça cède… pour ensuite lire le résultat sur la balance.

Voici le résultat des ruptures:

PSKOOK: 600 lb (272 kg)

UST Paratinder: 550 lb (249,4 kg)

Sterling: 625 lb (283,5 kg)

Atwood rope: 600 lb (272 kg)

Dcolor: 500 lb (227 kg)

À vous maintenant de tirer vos propres conclusions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *