Briquet au plasma Tesla de Frog & Co

Partage:

Vous savez, je suis comme vous quand vient le temps d’acheter un nouvel équipement. Je prends le temps d’analyser les choix des produits qui s’offrent à moi sur un sujet donné. Je vais prendre le temps de regarder des évaluations et forums. Je vais ensuite comparer entre eux ceux qui me semblent les plus intéressants, pertinents, durables, robustes, pratiques et une fois le modèle sélectionné, je magasine le tout avant de me l’offrir.

Ça a été la démarche que j’ai empruntée avant d’essayer un briquet au plasma, ne connaissant que quelques brides sur ce type de produit. Bref, je ne voulais pas nécessairement en acheter quatre afin d’évaluer l’intérêt d’en avoir un en forêt. Et c’est en conclusion d’analyse que je me suis procuré le Tesla de chez Frog & Co.

Un briquet au plasma est en fait, un système d’allumage électrique. Il est alimenté par une batterie interne qui transfère son énergie à un certain nombre d’électrodes, qui à leur tour, produisent un ou des arcs électriques afin d’enflammer une matière voulue. Ces électrodes allant de deux à six sont plus ou moins encastrés au boitier. Les briquets électriques sont tous rechargeable avec un câble USB et peuvent produire une centaine d’allumages ce qui leur confère un avantage du côté écologique. Mais le plus important de ces avantages est de maintenir ses arcs électriques face au vent comparé aux modèles traditionnels.

Plusieurs options m’ont fait opter pour le Tesla, la plupart en lien avec la survie en forêt, bien entendu. Son boîtier caoutchouté (100 grammes et est à peine plus gros qu’un Zippo) est offert en deux choix de couleurs; noir ou orange afin d’être bien visible au sol et donc facilement repérable.

 

Son boitier est étanche. En plus d’avoir le câble de recharge, un cordon de transport (allume-feu intégré) muni d’un sifflet d’urgence peut se fixer au boitier.

Une lampe à DEL de 100 lumens (deux niveaux d’éclairages et stroboscopique) est intégrée à l’ensemble.

Les électrodes sont très exposées afin de faciliter l’allumage de l’amadou, et pour terminer, sa batterie Lithium-ion permet 250-300 ignitions…avec deux heures de charge.

Intéressant n’est-ce pas? Tout ça pour une vingtaine de dollars (maintenant $35) avec garantie de remboursement de six mois peu importe la raison.

Ça fait maintenant cinq semaines que je lui en fait baver, afin de vérifier son efficacité, sa robustesse et son étanchéité (voir la conclusion). Et j’aime bien, c’est assez robuste et bien pensé. Et je l’apprécie surtout quand c’est venteux!

Mais, je dois avouer que malgré le fait que j’aime bien son utilisation, je ne me départirais jamais d’un briquet conventionnel. Je suis plutôt du genre prévoyant et à aimer la redondance…des fois, si jamais. De plus, Je suis un peu psycho batteries.

Un, c’est zéro…deux, c’est un!

Mais en conclusion de test, c’est à l’essai immersion qu’il est mort… Les joints toriques n’ont pas fait leurs travails pendant les 30 minutes qu’il a passé sous l’eau. Résultat, l’eau s’y est infiltrée créant un contact interne en permettant l’allumage des électrodes, qui ont à leurs tours cramé l’intérieur du couvercle avant de rendre l’âme…too bad! suite à ça, il ne fonctionnait plus.

De retour à la maison, j’ai du l’ouvrir, l’essorer,  l’assécher avant que je puisse le recharger et le ressusciter…il fonctionne à nouveau.

Il faudra attendre la prochaine saison froide afin de vérifier ses effets sur la durée de la pile et son efficacité du même coup en hiver…s’il survie jusque-là. À suivre…

2 réponses sur “Briquet au plasma Tesla de Frog & Co”

  1. Bonjour,

    Le choc électrique produit par les arcs sont-ils assez fort pour éloigner un intrus? Un yéti? Comme outil autodéfense?

    1. Vous allez devoir prévoir un autre article pour l’auto-défense car le briquet en question ne fait que donner une légère décharge électrique tout en prodiguant qu’une brûlure concentrée à la zone des électrodes…Désolé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *